Retour sur la visite d’étude : "Initiatives locales contre les violences sexuelles et sexistes" à Madrid, les 13 et 14 avril

Une dizaine de représentant.e.s de collectivités territoriales françaises, parmi lesquelles Sylvie Guerry-Gazeau, Maire de Clavette, Vice-Présidente de la Communauté d’Agglomération de La Rochelle et Présidente de la Commission pour l’égalité des femmes et des hommes de l’AFCCRE et Nadia Pellefigue, Vice-présidente de la région Occitanie, chargée notamment de l’Europe et des relations internationales, ont participé à la visite d’étude organisée par l’AFCCRE et la FEMP (Fédération des Municipalités et Provinces Espagnoles) à Madrid les 13 et 14 avril derniers. Ces 2 jours avaient pour objectif de prendre connaissance de l’implication des collectivités territoriales espagnoles dans les initiatives contre les violences sexuelles et sexistes, et de prendre connaissance de pratiques locales dans ce domaine. Pour mémoire, la visite d’étude s’est déroulée avant les élections municipales espagnoles du 28 mai 2023.

La délégation française a été accueillie dans les locaux de la FEMP par le Secrétaire Général Carlos Daniel Casares qui a souligné le rôle majeur de la FEMP en Espagne, notamment dans le cadre des relations avec le gouvernement central, notamment dans la gestion de la crise liée à la pandémie en 2020-2022. Il a également rappelé le rôle de la FEMP auprès du CCRE et des institutions européennes, Comité des Régions ou Congrès des Pouvoirs Locaux et Régionaux auprès du Conseil de l’Europe. Maria Eugenia Rufino, Maire Salobreña, Présidente de la Commission pour l’égalité de la FEMP a souligné la grande valeur du programme ATENPRO (service de soutien et de protection pour les victimes de violence conjugale) mis en place par la FEMP avec le soutien du gouvernement espagnol (cf infra).  Sylvie Guery-Gazeau et Christophe Chaillou, Directeur général de l’AFCCRE ont remercié la FEMP pour la grande qualité de son accueil.

Le Directeur de la citoyenneté et des Droits sociaux de la FEMP a présenté la convention de partenariat qui a été établie entre la FEMP et le gouvernement espagnol pour la mise en place, le suivi et le développement du programme ATENPRO.  Il s’agit d’un programme de soutien et d’accompagnement des femmes victimes de violence via un système d’alerte par téléphone mobile, qui existe depuis 2005 et qui a inspiré le téléphone grand danger français et est utilisé en ce moment par 18 000 femmes. C’est la FEMP qui met en œuvre le dispositif pour l’ensemble du territoire espagnol dans le cadre d’une convention de partenariat avec le gouvernement central et avec le soutien opérationnel de la Croix Rouge espagnole. Une deuxième version du programme ATENPRO est actuellement préparation, avec une montée en puissance du dispositif. La délégation a également pu se rendre sur les lieux de l’implantation de l’équipe qui gèrera et animera le futur programme, à Alcorcón, ville de 180 000 habitant.e.s située dans la Communauté de Madrid, dans le cadre de la réhabilitation d’un bâtiment  initialement destiné à accueillir un centre artistique et qui est actuellement inutilisé. Le budget de fonctionnement du programme ATENPRO 2.0 devrait atteindre 10 à 15 millions d’€ à terme. Pour 2023 il est à 8 millions d’€, notamment financé par le Plan de Relance européen.

La Visite d’étude a également permis de prendre connaissance d’initiatives portées par des villes appartenant à la Communauté de Madrid. Ainsi, Torrejón de Ardoz (135 000 habitant.e.s) a mis en place un Observatoire de lutte contre les violences de genre, Getafe (183 000 habitant.e.s) a développé et encouragé un réseau de jeunes lycéen.ne.s sensibilisé.e.s et engagé.e.s contre les violences de genre. La Ville de L’Escurial (16 000 habitant.e.s) a quant à elle développé un projet visant à accompagner les femmes de plus de 45 ans qui recherche un emploi, constatant qu’elle rencontrait d’avantage de difficultés que d’autres catégories à intégrer ou ré-intégrer le marché de l’emploi. Enfin, Belmonte de Tajo (1800 habitant.e.s) a identifié que les fragilités qui concernent les enfants dont les familles sont en difficultés sociales et/ou économiques et a développé un programme qui les accompagne sur le temps extra-scolaire.

Pour mémoire, la visite d’étude s’est déroulée avant les élections municipales espagnoles du 28 mai 2023.

 

LOIRAT

Valérie
Cheffe de projet
Tel.: (33) 02.38.77.86.26
valerie.loirat@afccre.org