A Nantes, élus locaux français et allemands, mobilisés pour redynamiser l’Europe à partir des territoires

22 juin 2023

 

rencontre annuelle franco-allemande Nantes

Plus d’une centaine de participants, élus locaux et régionaux et partenaires associatifs de France et d’Allemagne, se sont retrouvés les 8 et 9 juin à Nantes à l’occasion de la rencontre annuelle franco-allemande organisée par l'Association Française du Conseil des Communes et Régions d’Europe (AFCCRE) et son partenaire allemand, le Rat der Gemeinden und Regionen Europas (RGRE), avec le soutien de la DAECT du Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères et du Fonds Citoyen Franco-Allemand.

Ce rendez-vous - qui prenait place dans le cadre du 60e anniversaire du Traité de l’Elysée - était proposé à l’invitation d’Yves PASCOUAU, Vice-Président de Nantes Métropole et Conseiller Municipal de Nantes en charge de l'Europe, des Gens du voyage et des migrants. Il s'est déroulé sous la présidence de Véronique BERTHOLLE, Adjointe à la Maire de Strasbourg, et d'Andreas WOLTER, Maire Adjoint de Cologne (RGRE), tous deux co-Présidents de la Commission Franco-Allemande commune aux deux Associations.

Les débats étaient centrés autour de deux thématiques, d’une part la contribution de la jeunesse à la nécessaire redynamisation des échanges franco-allemands et d’autre part celle des attentes des collectivités françaises et allemandes à l’aune des prochaines élections au Parlement européen.

La question de l’implication des plus jeunes citoyennes et citoyens a été au cours des échanges. Alors que Anne TALLINEAU, Secrétaire Générale de l’OFAJ annonçait une reprise très importante des échanges franco-allemands de jeunes, les participants au panel, parmi lesquels Benoît PILET, Adjoint au Maire d'Angers, Secrétaire Général Adjoint de l’AFCCRE, Cécile COTTENCEAU, Adjointe au Maire de Caen et Laurent WATRIN, Adjoint au Maire de Nancy, Président de la Commission Europe et Participation citoyenne de l’AFCCRE ont proposé d’utiliser la relation franco-allemande comme un cadre pratique de coopération entre collectivités et de l’élargir à d’autres partenaires, notamment en Europe du Nord. Benjamin KURC, responsable du Fonds citoyen franco-allemand a estimé que la redynamisation des jumelages reposait également sur la collaboration avec les autres acteurs à l’échelle des territoires, notamment avec le tissu associatif.

Au cours de ces débats, lycéens, collégiens, étudiants nantais, Volontaires franco-allemands des territoires, jeune Ambassadrice de l’OFAJ, ont partagé avec enthousiasme leurs expériences et formulé des recommandations afin de revitaliser les échanges et favoriser l'émergence d'une nouvelle génération franco-allemande. Ils ont ainsi exprimé le souhait d'avoir une plus grande liberté de parole, pouvoir participer activement à l'organisation de projets, et contribuer à la définition des contenus qui correspondent mieux à leurs préoccupations. Ils ont notamment témoigné de leur grand intérêt pour échanger sur les enjeux liés au climat et au développement durable.

Deux Parlementaires européennes ont contribué aux échanges de cette Rencontre franco-allemande et ce dans le cadre d’une table ronde intitulée « Europe - dernière ligne droite de la mandature au Parlement Européen : quelles attentes des collectivités territoriales françaises et allemandes ». Sylvie GUILLAUME a insisté sur les engagements majeurs du Parlement pour protéger les citoyens européens et faire face aux crises. Elle s'est félicitée de la mobilisation entre les députés européens français et allemands, qui travaillent conjointement dans un souci de consensus. Valérie HAYER a insisté sur le fait que « les acteurs locaux jouent un rôle essentiel dans la mise en œuvre des politiques européennes » et qu’il y avait selon elle « un vrai travail de sensibilisation à faire envers les élus qui n’ont pas cette sensibilité locale ». Les deux Parlementaires ont insisté sur la nécessaire prise en compte des attentes des collectivités territoriales tout en les incitant à adapter, en conséquence, leurs dispositifs.

Rappelant que « la construction européenne est avant tout celle des élus locaux », Philippe LAURENT, Maire de Sceaux, Président de l’AFCCRE et co-Président du CCRE a exprimé le souhait que la voix des collectivités territoriales soit réellement prise en compte dans les processus de décision européen. En prévision des élections européennes de 2024, qui se dérouleront un an jour pour jour après cette rencontre, le Président de l'AFCCRE a proposé d'organiser une vaste consultation des candidats allemands et français pour recueillir leurs visions sur la manière dont ils envisagent de travailler concrètement avec les collectivités territoriales européennes, une fois élus.

Yves PASCOUAU s’est réjoui que cette rencontre fasse la part belle à la jeunesse, et lui permette d’exprimer pleinement ses souhaits et ses idées pour redynamiser les échanges et les partenariats entre collectivités locales et régionales de France et d’Allemagne.

C’est dans cette perspective, et afin de débattre du rôle que peuvent jouer les partenariats et de l'orientation que les coopérations doivent prendre dans le nouvel environnement européen, que l’AFCCRE organise le 1er juillet prochain le Forum national - Europe, Jumelages & Partenariats : « Coopérer, partager, s’engager - Pour l’Europe et ses valeurs » à la cité des sports d’Issy-les-Moulineaux.

 

----

----
Cheffe de projet
Tel.: (33) 02.38.77.83.83
ccrefrance@afccre.org

ROMANO

Victor
Chargé de communication
Tel.: (33) 02.38.77.86.25
victor.romano@afccre.org