Membres de l'AFCCRE, JOURNALISTES ?

Inscrivez vous et accédez à des ressources, des services en ligne et des actualités dédiées.

Association Française du Conseil des Communes et Régions d'Europe

Newsletter

se désinscrire


Retour

COP 26 sur le Climat – les messages défendus par les collectivités territoriales

La 26ème conférence des parties (COP) à la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (COP26), qui se déroulera à Glasgow du 1er au 12 novembre 2021. Il s’agit d’une COP particulièrement lourde d’enjeux dans la mesure où l’ensemble des Etats membres partis à l’Accord, en collaboration avec l’ensemble des acteurs, doivent renouveler leur ambition en termes de réduction des émissions de gaz à effet de serre afin de respecter les objectifs fixés à Paris en 2015.

Les principaux objectifs de la COP 26 sont d'encourager les parties à présenter des CDN (contributions nationales déterminées) ambitieuses fixant leurs objectifs de réduction des émissions pour 2030, de débattre des mesures d'adaptation, d'accroître le financement de la lutte contre le changement climatique et de finaliser les règles d'application de l'accord de Paris (les règles détaillées qui rendent l'accord de Paris opérationnel).

Autant de domaines dans lesquels l’action des autorités locales et régionales est déterminante et sans lesquelles le respect des objectifs fixés dans l’Accord de Paris est illusoire.
Les réseaux de collectivités territoriales rassemblés au sein de la task force globale des gouvernements locaux et régionaux et représentés par ICLEI en sa qualité de point focal du groupe des gouvernements locaux et autorités municipales (LGMA constituency en anglais) sont engagés pour renforcer la place de l’action territoriale dans les dispositions et mécanismes négociés à Glasgow.

Parmi les points défendus par le groupe des gouvernements locaux et autorités municipales figurent :
-le renforcement de l’action à plusieurs niveaux, en mettant l’accent sur le rapprochement des contributions déterminées au niveau national avec les plans d’action locaux et régionaux pour le climat ; Les plans de relance après la COVID-19 constitueront un autre domaine clé dans lequel la LGMA poussera les parties à la COP26 à aligner les plans de relance écologique sur les CDN ;
-le développement urbain et territorial durable et intégré doivent figurer en tête du programme d’action et de financement pour le climat ;
- Les résultats de la COP 26 doivent favoriser une action juste pour le climat. La LGMA cherche à adopter une approche holistique qui tienne compte des interactions entre des questions telles que l’alimentation, la biodiversité, le logement, la mobilité, la consommation durable, l’économie circulaire, la culture, l’équité intergénérationnelle etc…
- la LGMA attend avec intérêt une coopération accrue avec les organes de la CCNUCC en matière de financement, de renforcement des capacités, de sensibilisation et de participation du public, de pertes et de dommages, d’adaptation, et autres qui définissent les procédures et mécanismes essentiels pour mettre en œuvre l’Accord de Paris.

Notre organisation européenne le CCRE dans le cadre de ses travaux a également adopté une série de messages en vue de la COP. Ils rappellent notamment que les gouvernements locaux et régionaux restent engagés et prêts à contribuer à la mise en œuvre de l’Accord de Paris avec les gouvernements nationaux, soulignant la nécessité de conjuguer leurs efforts en matière d’atténuation (réduction des émissions) et d’adaptation (capacité à résister aux crises), à condition qu’ils reçoivent les moyens et le soutien nécessaires de leur gouvernement et de l’Union européenne.

Plusieurs temps consacrés aux collectivités territoriales se tiendront durant la COP à la fois dans la zone de négociations (zone bleue accessible sur accréditations) et dans la zone verte (accessible à tous). En particulier, la journée du 11 novembre sera spécifiquement consacrée aux collectivités territoriales.
-    Une conférence internationale organisée notamment par l’Association écossaises des pouvoirs locaux (COSLA), le CCRE et CGLU se tiendra le 11 novembre sur le Pavillon consacré à l’action multiniveau (zone bleue)
-    Plusieurs sessions consacrées à l’action locale se tiendront le 11 novembre dans la zone verte (cf lien ci-dessous)
-    La ville de Glasgow devrait par ailleurs accueillir les représentants des collectivités territoriales et de leurs  réseaux, à cette même date, lors d’une réception officielle à l’Hôtel de ville.

D’autres sessions sont par ailleurs programmées. Elles sont présentées sur les sites :
SEORS | Side events list (unfccc.int)
Le Programme des sessions dans la zone verte :
Green Zone Programme of Events - UN Climate Change Conference (COP26) at the SEC – Glasgow 2021 (ukcop26.org)

Pour aller plus loin : les conclusions du Conseil de l’UE et actions de l’UE en matière de climat
https://www.consilium.europa.eu/fr/policies/climate-change/

A télécharger ci-contre : les messages du CCRE

Plus d'informations
Les messages du CCRE