Membres de l'AFCCRE, JOURNALISTES ?

Inscrivez vous et accédez à des ressources, des services en ligne et des actualités dédiées.

Association Française du Conseil des Communes et Régions d'Europe

Newsletter

se désinscrire


Retour

A Brasov, les élus locaux de France et de Roumanie réaffirment leurs valeurs communes et s’engagent à renforcer leurs partenariats

Plus d’une centaine d'élus et de représentants et de représentantes des collectivités territoriales françaises, roumaines et moldaves étaient réunis jeudi 5 et vendredi 6 novembre 2022 à Brasov (Roumanie) pour les 6èmes assises de la coopération décentralisée franco-roumaines, trois années après les assises organisées à Lyon en 2019.

Ces assises, co-organisées par les associations de collectivités territoriales roumaines, l’AFCCRE et avec le soutien des autorités nationales roumaines et françaises, ont été ouvertes par Laurence AUER, Ambassadrice de France en Roumanie, Attila CZEKE, Secrétaire d'Etat auprès du Ministre du développement, des travaux publics et de l’administration, Daniela-Grigore GITMAN Secrétaire d’Etat auprès du ministère des affaires étrangères et le président du groupe France-Roumanie de l’AFCCRE et Fortuné PELLICANO, adjoint au Maire de Brest, Conseiller Régional de Bretagne, Président du Groupe France-Roumanie de l’AFCCRE.

De nombreux intervenants ont participé à cette journée d’échanges, dont pour la France Isabelle BOUDINEAU, Conseillère régionale de Nouvelle-Aquitaine, membre du Comité européen des Régions, Mélanie LEPOULTIER, Vice-Présidente du Conseil départemental du Calvados, Maire de Sommervieu, Pierre PRIBETICH, Premier Vice-Président de la Métropole de Dijon, Adjoint au Maire de Dijon et Joaquim PUEYO, Maire d'Alençon, Président de la Communauté Urbaine d'Alençon.

Jean-Paul GUIHAUME, Délégué à l’Action Extérieur des Collectivités Territoriales du Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères, qui est intervenu lors de la clôture de ces assises, a particulièrement insisté sur « l’importance des partenariats dans la diplomatie en ces temps de guerre » et le rôle de ces temps de travail bilatéraux dans cette période très compliquée pour l’Europe, comme la rencontre France-Balkans qui se tiendra le 29 novembre 2022 à Dijon, à l’invitation de la ville et de la métropole de Dijon, et le colloque en Moldavie qui se tiendra en Mars prochain.

La relation entre la France et la Roumanie, dont le nombre de jumelages et de partenariats dépasse la centaine, connait une dynamique ascendante, à l’image de la récente inauguration du camp de base français de Cincu en Roumanie, qui accueille 750 soldats français, par le ministre des Armées Sébastien LECORNU, lors d’un déplacement en Roumanie le 3 novembre dernier.

Ces 6èmes assises de la coopération décentralisée franco-roumaines se sont déroulées en présence de tous les présidents des associations de collectivités territoriales roumaines (ACoR, AOR, AMR, UNCJR) ainsi que de Pablo ZAPATA, représentant du Haut-Commissariat aux Réfugiés en Roumanie et les présidents des associations de collectivités territoriales roumaines (ACoR, AOR, AMR, UNCJR) et dans un contexte de très étroite coopération entre élus et cadres des collectivités territoriales de nos deux pays sur de nombreux sujets.

La première table ronde consacrée à la guerre en Ukraine et ses conséquences pour les pays limitrophes, au premier rang desquels la Moldavie et la Roumanie, fut l’occasion pour les partenaires roumains et moldaves présents, dont Valentina CASIAN, Vice-Présidente du Congrès des autorités locales de Moldavie, d’insister
sur l’important socle de valeurs communes entre nos pays et de poursuivre le travail d’aide financière et matérielle à l’Ukraine et aux pays accueillant de très nombreux réfugiés, permettant ainsi de le faire dans les meilleurs conditions possibles. Actuellement près de 2 500 000 déplacés ukrainiens ont transité par la Roumanie, 90 000 personnes (chiffres des représentants roumains présents) s’y étant installés pour le moment, et on estime qu’entre 2% à 4% de la population moldave est composée de réfugiés ukrainiens (chiffres de la représentante moldave présente). Le pacte vert européen, le plan de relance européen et la politique de cohésion ont également été au cœur des débats de ces assises lors des autres séquences de cette rencontre.

Saluant l’engagement très fort des gouvernements dans la tenue de ces initiatives bilatérales, le Président du Groupe France-Roumanie de l’AFCCRE, a exprimé la satisfaction de l’AFCCRE quant à « l’excellent cadre de travail entre les collectivités territoriales françaises et roumaines, qui permet un travail en pleine confiance entre nous, ce qui est renforcé par notre socle de valeurs communes et la très forte convergence que nous observons sur les nombreux aspects de notre collaboration ».

Donnant rendez-vous aux élus et représentants des collectivités territoriales roumaines pour des prochaines assises en France en 2024/2025, Fortuné PELLICANO s’est félicité de l’accord de tous les partenaires sur la mise en place d’un comité permanent franco-roumain qui permettra de mieux structurer et de renforcer les relations entre les associations nationales de collectivités locales de nos deux pays.

Contact :
 
Christophe Moreux
Directeur du pôle Territoires et cohésion de l’AFCCRE
christophe.moreux@afccre.org

 

Victor Romano
Chargé de communication de l’AFCCRE
victor.romano@afccre.org  

Plus d'informations
Le communiqué de presse